GamingClub.com : en Suisse, le secteur des casinos a le vent en poupe

Dans le contexte de la crise de la zone euro, les jeux de hasard en ligne et les casinos locaux enregistrent une poussée de croissance.

GENÈVE--()--La Suisse connaît actuellement un boom dans le secteur des casinos : deux nouveaux établissements vont ouvrir leurs portes d’ici la fin de l’année, ce qui portera à 21 le nombre des casinos implantés en Suisse. Un nouveau rapport de Gaming Club fait état d’un essor surprenant dans un secteur d’activité durement touché par la crise de l’euro.

À la fin 2011, le budget de l’État a supporté de sévères pertes au niveau des recettes des jeux de hasard en raison de l’affaiblissement massif du Franc suisse par rapport au dollar et à l’euro. De nombreux joueurs, notamment dans le Sud du Tessin, one préféré passer la frontière pour dépenser leurs euros en France ou en Italie ; après le krach de 2008, cela a entraîné un repli des recettes d’environ 30%.

À l’échelle européenne, le Tessin présente la plus forte densité de casinos et réalise plus de 20% des recettes des jeux de hasard en Suisse. Heureusement pour la Suisse, le tourisme dans ce secteur fonctionne dans les deux sens. Beaucoup de joueurs viennent notamment d’Italie, pays qui ne compte que quatre casinos. Les Italiens ne représentent pas moins de 90% des visiteurs annuels dans les trois casinos du Tessin possédant une licence A.

Tout comme le mouvement international des personnes, le développement des sites de jeu de hasard locaux sur l'internet est déterminant pour la survie du secteur des casinos, fortement réglementé. Pendant la récession, les recettes en ligne étaient indispensables pour maintenir un chiffre d'affaires minimal. Chacun des 19 casinos existants propose une version en ligne avec machines à sous, tables de jeu et de roulette.

Malgré la crise économique faisant rage dans toute l’Europe, les casinos suisses, constitués en étroit réseau, ont écrit la success-story des jeux de hasard en Europe lors de ce siècle. Les casinos sont divisés en deux catégories : les Grands Casinos, possédant une licence A, et les plus petits établissements, avec une licence B qui peut comporter une limitation des gains possibles. Ils sont répartis uniformément dans tout le pays afin de couvrir de manière optimale toutes les tranches de la population suisse. Les habitants des régions francophones, germanophones et italophones ont au moins un casino à proximité de chez eux. Et comme dans la plupart des secteurs suisses, le marché international est décisif : en 2006, il a largement contribué au chiffre d'affaires des jeux de hasard, qui s’est élevé à CHF 2,25 milliards.

-FIN-

http://www.innovategaming.com/swiss-casino-industry-hit-by-euro-crisis

http://www.deepdyve.com/lp/mary-ann-liebert/the-controlled-development-of-the-swiss-casino-industry-OD76WgmszS

19 casinos : http://www.worldcasinodirectory.com/switzerland/casino-list

http://jurist.law.pitt.edu/world/swisscor4.htm

Répartition des casinos : http://www.deepdyve.com/lp/mary-ann-liebert/the-controlled-development-of-the-swiss-casino-industry-OD76WgmszS

Carte :

http://www.worldcasinodirectory.com/switzerland/map

Contacts

Jyrki Voutalainen
27(0)21 5286928
pr@gamingclub.com

Langues du communiqué

Informations sur la société

Gaming Club RSS Gaming Club