bioMérieux : Rapport d’activité 2012

  • Progression du chiffre d’affaires (+6,8 %, à devises constantes) conforme aux objectifs annuels
  • Journée Investisseurs
    Stratégie d’innovation et politique commerciale au service de la compétitivité

MARCY L'ETOILE, France--()--Regulatory News:

bioMérieux (Paris:BIM), acteur mondial du diagnostic in vitro, communique aujourd'hui son rapport d’activité du 4ème trimestre et de l’ensemble de l’année 2012 et organise une Journée Investisseurs à son siège social de Marcy l’Etoile (France).

Jean-Luc Belingard, Président Directeur Général, Alexandre Mérieux, Directeur de l’Unité Microbiologie, et Thierry Bernard, Directeur des Opérations Commerciales Monde, présenteront la stratégie d’innovation et la politique commerciale de bioMérieux au service de sa compétitivité.

M. Jean-Luc Belingard, Président Directeur Général, déclare : « En 2012, avec une croissance de ses ventes de 6,8 % à devises constantes, dont 3,7 % à périmètre d’activité comparable, la performance de bioMérieux est conforme aux objectifs fixés en début d’année. Cette bonne réalisation démontre notre compétitivité, notre résistance aux difficultés de l’économie mondiale et la pertinence de notre stratégie. Nous avons notamment accéléré notre développement dans les pays émergents et y avons renforcé notre présence avec la création de 2 filiales commerciales et l’acquisition d’une start-up en Inde.

Dans l’environnement économique actuel, le développement géographique et l’innovation sont plus que jamais les moteurs essentiels de notre stratégie. Au cours des 2 prochaines années, nous poursuivrons nos investissements commerciaux et en R&D. Nous mettrons tout particulièrement en œuvre ces 2 leviers en 2013, tout en préservant le niveau de notre résultat opérationnel courant. Nous poursuivrons notre déploiement mondial, ciblant prioritairement les pays à forte croissance et nous commercialiserons 3 nouveaux instruments innovants : un incubateur intégrant des technologies différentiantes d’imagerie, un nouvel automate d’hémoculture et VIDAS® 3, la nouvelle génération de VIDAS®.

Nous sommes confiants dans notre capacité à développer des solutions porteuses d’innovations majeures au service de la microbiologie clinique et industrielle, et des immunoessais. Fidèles à nos racines et à nos valeurs, nous poursuivrons notre histoire unique, commencée il y a 50 ans, contribuant ainsi à renforcer la valeur médicale du diagnostic pour une meilleure prise en charge des patients partout dans le monde. »

bioMérieux - Rapport d’activité 2012

  • Progression du chiffre d’affaires conforme aux objectifs annuels
    • +6,8 %, à devises constantes
    • +3,7 %, à devises constantes et périmètre d’activité comparable
  • Poursuite du développement rapide dans les pays émergents : +17 %
    • Ventes en Chine : 108 millions d’euros, en croissance organique de 41 %
    • Création de 2 sociétés commerciales : en Malaisie et au Vietnam
  • Confirmation de l’objectif de résultat opérationnel courant

En hausse de 10 % en euros, le chiffre d’affaires de l’exercice 2012 s’est élevé à 1 570 millions d'euros contre 1 427 millions d'euros en 2011. La croissance à devises constantes a atteint 6,8 %, dont une progression de 3,7 % hors variations du périmètre d’activité (principalement les acquisitions d’AES Laboratoire et d’ARGENE et la cession de Dima Diagnostika).

Evolution du chiffre d’affaires

En millions d'euros

     

En %

 
Chiffre d’affaires - 31 décembre 2011   1 427  
Effets de change +46 +3,2 %
Croissance organique, à devises constantes et périmètre d’activité comparable +53 +3,7 % +6,8 %
Variation du périmètre d’activité   +44   +3,1 %
Chiffre d’affaires - 31 décembre 2012   1 570   +10,0 %
 

En 2012, les contrastes se sont encore renforcés entre les régions. La forte croissance enregistrée dans les pays émergents (+17 %) valide la stratégie d’expansion géographique du Groupe, marquée au cours de l’exercice par la création de 2 nouvelles filiales commerciales en Asie du Sud Est et par l’acquisition de la start-up indienne RAS, spécialisée en biologie moléculaire.

Dans un contexte économique difficile et malgré une base de comparaison élevée, l’activité a affiché au 4ème trimestre une progression organique de 5,1 %, tirée en particulier par l’Asie Pacifique (+20 %) et l’Amérique latine (+12 %).

En 2012, l’évolution de l’activité par zone géographique s’explique notamment par les éléments suivants (chiffres à devises constantes et périmètre d’activité comparable) :

Chiffre d’affaires

par zone géographique

En millions d'euros

  2012   2011  

Variation

A données

publiées

 

Variation

A devises

constantes

et périmètre

d’activité

comparable

  T4

2012

  T4

2011

 

Variation

A données

publiées

 

Variation

A devises

constantes

et périmètre

d’activité

comparable

Europe (1)   807   756   +6,8 %   +1,0 %   219,6   215,0   +2,2 %   +1,4 %
Amérique du Nord 345 320 +7,8 % -0,4 % 93,0 89,5 +4,2 % -0,4 %
Asie Pacifique 283 225 +25,7 % +17,1 % 86,2 68,4 +26,0 % +20,4 %
Amérique latine   135   126   +6,6 %   +6,6 %   38,0   33,6   +12,9 %   +12,5 %
TOTAL   1 570   1 427   +10,0 %   +3,7 %   436,8   406,5   +7,5 %   +5,1 %

(1) y compris le Moyen-Orient et l'Afrique

  • En Europe - Moyen-Orient - Afrique (51 % du CA total), le chiffre d’affaires est en légère croissance.
    • En « Europe de l’Est, Moyen-Orient et Afrique », la vigueur de l’activité s'est confirmée, en particulier en Russie et en Afrique du Sud, portant la progression annuelle à 15 % et confortant le développement de la Société sur cette zone.
    • En Europe de l’Ouest (43 % du CA total), dans un environnement économique déprimé, les ventes ont enregistré une légère décroissance. En effet, le dynamisme de l’activité en Allemagne, au Royaume-Uni et en Belgique, a permis de contrebalancer en grande partie les conditions de marché difficiles observées dans les pays d’Europe du Sud et en France.
      • En Europe du Sud (10 % du CA total), le recul des ventes constaté tout au long de l’année s’est poursuivi. Il résulte des mesures gouvernementales de restriction des dépenses de santé et de l’adaptation de la politique commerciale de la Société à la nouvelle donne économique et financière de ces pays.
      • En France (13 % du CA total), l’activité est en décroissance de 4 %. Les ventes de tests de routine VIDAS® sont pénalisées par la poursuite de la consolidation des laboratoires qui préparent leur accréditation avec notamment le dépôt obligatoire, au plus tard
        le 31 mai 2013, d’une demande auprès du Comité français d'accréditation (COFRAC).
  • En Amérique du Nord (22 % du CA total), le chiffre d’affaires a été stable dans un contexte de marché qui s’est tendu au cours de l’exercice 2012.

    L’activité a été tirée par la progression des ventes dans le domaine industriel. En particulier, les réactifs et les services ont affiché des taux de croissance élevés sur le marché agroalimentaire. Les clients industriels ont effectivement bien accueilli l’offre associant les solutions de bioMérieux et d’AES : cette offre, particulièrement étendue, est bien adaptée à leurs besoins.

    Avec la mise en œuvre de la réforme de la santé aux Etats-Unis, les applications cliniques sont restées un marché difficile. La gamme VIDAS® a enregistré une bonne performance, bénéficiant du succès des paramètres à forte valeur médicale, notamment de VIDAS® B.R.A.H.M.S PCT en raison de l’aide apportée par ce test dans l’évaluation pronostique du sepsis.
  • Sur la zone Asie Pacifique (18 % du CA total), le chiffre d’affaires a augmenté de 17 %.

    Avec une croissance de son activité de 41 % et des ventes atteignant 108 millions d’euros, bioMérieux Chine est désormais la 3ème société du Groupe. Se concentrant principalement sur le diagnostic des maladies infectieuses, bioMérieux dispose de gammes de produits particulièrement bien adaptées aux besoins de ce pays avec ses tests d’antibiogramme manuels, semi-automatisés ou automatisés en microbiologie clinique, son système VIDAS® robuste, flexible et simple d’utilisation dans les immunoessais, et ses solutions destinées à la sécurité et à la qualité agroalimentaire dans les applications industrielles.

    L’activité en Inde a également confirmé son dynamisme (+18 %). Le marché indien du diagnostic in vitro, caractérisé par des prix de vente relativement bas, est estimé à 400 millions d’euros. bioMérieux y poursuit une stratégie ambitieuse : construction d’une position de leader en microbiologie clinique automatisée, pénétration plus large de VIDAS® dans les immunoessais, lancement de solutions économiques en biologie moléculaire et déploiement de l’offre d’AES dans les applications agroalimentaires.

    Dans la région, le besoin d’équipement des laboratoires est particulièrement important. En progression de 31 %, les ventes d’instruments ont donc continué de tirer l’activité du Groupe. Dans le domaine clinique, la croissance des ventes a été dynamisée par la microbiologie et la gamme d’immunoessais VIDAS®. Dans le domaine industriel, les ventes ont enregistré une hausse de 25 %.
  • En Amérique latine (9 % du CA total), le chiffre d’affaires est en augmentation de près de 7 %, portée par la performance du Mexique (+14 %) et de l’Argentine (+9 %). Au Brésil, l’accélération des ventes au 4ème trimestre a permis à l’activité de s’inscrire en légère croissance sur l’exercice, malgré une base de comparaison élevée en 2011 (+18 %) et le ralentissement de l’économie.

    Les réactifs de microbiologie ont soutenu la croissance dans le domaine clinique. Dans les applications industrielles, les ventes ont été dynamiques sur la quasi-totalité des pays.

En 2012, l’évolution de l’activité par technologie, à devises constantes et périmètre d’activité comparable, est la suivante :

Chiffre d’affaires

par technologie

En millions d'euros

  2012   2011  

Variation

A données

publiées

 

Variation

A devises

constantes

et périmètre

d’activité

comparable

Applications Cliniques   1 251   1 177   +6,2 %   +2,9 %
Microbiologie 801 737 +8,6 % +4,5 %
Immunoessais (1) 362 355 +2,0 % +1,3%
Biologie Moléculaire 73 69 +5,8 % -4,1 %
Autres gammes 15 16 -7,1 % -7,7 %
Applications Industrielles   319   250   +27,7 %   +7,6 %
TOTAL   1 570   1 427   +10,0 %   +3,7 %

(1) dont VIDAS® +3,6 %

  • Dans le domaine clinique, le chiffre d’affaires a augmenté de près de 3 %.
    • La microbiologie, qui est le cœur de métier du Groupe, représente 51 % de son chiffre d’affaires. Après une année 2011 particulièrement dynamique, elle affiche encore une progression de ses ventes de 4,5 %, tirée notamment par les cartes VITEK® et les milieux de culture. En outre, l’offre FMLA® d’automatisation complète du laboratoire de microbiologie a confirmé la vigueur de son développement avec une croissance de 21 %. C’est dans ce contexte porteur que seront lancés en 2013 un nouvel automate d’hémoculture et un incubateur intégrant des technologies d’imagerie. En outre, en décembre 2012, la Société a déposé auprès de la FDA* américaine une demande 510(k) de novo d’autorisation de mise sur le marché de son système VITEK® MS.
    • Les ventes dans les immunoessais ont affiché une hausse de 1,3 %.
      • La gamme VIDAS® a enregistré une croissance de 3,6 %. Les ventes de réactifs à forte valeur médicale ou dans les pays émergents représentent désormais 65 % du chiffre d’affaires des réactifs VIDAS®. Ces ventes ont affiché une progression dynamique, absorbant la nette décroissance des tests de routine dans les pays développés où la consolidation des laboratoires se poursuit. Ainsi confortée dans le repositionnement stratégique de son système VIDAS®, la Société a présenté VIDAS® 3, la nouvelle génération de VIDAS®, aux Journées Internationales de Biologie en novembre à Paris. Particulièrement adapté aux tests à forte valeur médicale, de petites séries ou de confirmation, cet instrument y a reçu un accueil favorable et prometteur des laboratoires de biologie médicale. En outre, ce lancement devrait permettre d’accélérer le développement de la gamme VIDAS® dans les pays émergents.
      • A contrario, les ventes de microplaques et de tests rapides se sont inscrites en repli, dans un environnement très concurrentiel.
    • La biologie moléculaire a enregistré une baisse de 4,1 %, pénalisée par la concurrence de solutions intégrées. Dans ce domaine, bioMérieux a signé fin décembre 2012 un important contrat avec MSF Supply, centrale d’approvisionnement de Médecins Sans Frontières Belgique, dans le cadre de la lutte contre le sida au Malawi, au Zimbabwe, et au Mozambique. Par cet accord, bioMérieux s'engage à fournir les réactifs et consommables pour le dosage de 300 000 charges virales sur la période 2013 - 2015. En outre, bioMérieux prépare le lancement du système totalement automatisé de Biocartis, prévu pour 2014. Avec ce système, la Société cible principalement le diagnostic des maladies infectieuses.
  • Les applications industrielles ont enregistré une hausse de 7,6 %. Malgré un contexte économique difficile, l’activité s’est inscrite en croissance dans chacune des régions. En particulier, la progression des ventes dans les « Emerging 7** » a atteint 41 %. Après intégration de la société AES, dont le portefeuille produits permet à bioMérieux de commercialiser désormais l’offre la plus large du marché, les applications industrielles représentent plus de 20 % de l’activité du Groupe.
  • Les ventes de réactifs et de services ont représenté 87 % du chiffre d’affaires. Elles ont augmenté
    de 4 %, à devises constantes et périmètre d’activité comparable. La pression sur les prix s’est renforcée compte tenu notamment de la mise en place de mesures visant à réduire le coût des soins et de la consolidation des laboratoires. Le poids grandissant des pays émergents dans l’activité du Groupe a aussi pesé sur les prix moyens de vente.
  • Les ventes d’instruments ont représenté près de 13 % du chiffre d’affaires. Elles ont enregistré une croissance organique robuste dans les « Emerging 7 », constituant un solide socle de développement de l’activité future.

* FDA : Food and Drug Administration
** Emerging 7 : Brésil, Chine, Inde, Indonésie, Mexique, Russie, Turquie

AUTRES ÉLÉMENTS FINANCIERS DU 4EME TRIMESTRE

  • Compte de résultat
    La performance commerciale conforme aux prévisions et la bonne maîtrise des dépenses opérationnelles permettent à la Société de confirmer son objectif de résultat opérationnel courant.
  • Eléments bilanciels
    • Au 31 décembre 2012, la base installée est de 69 400 instruments environ, en augmentation de 4 600 nouveaux instruments sur l’exercice.
    • L’endettement net ressort à environ 45 millions d’euros à fin décembre 2012. Ce chiffre tient compte des décaissements réalisés au 4ème trimestre dans le cadre du partenariat stratégique avec Quanterix. L’endettement net s’élevait à 131 millions d’euros au 31 décembre 2011.
  • Ressources humaines
    Au 31 décembre 2012, l'effectif global du Groupe s'élève à 7 285 collaborateurs (salariés en équivalent temps plein) dont 27 employés au titre de RAS (société acquise en juillet 2012). L'effectif s'élevait à 7 077 collaborateurs au 31 décembre 2011, à méthode de calcul identique.

PRINCIPAUX EVENEMENTS DU 4EME TRIMESTRE

  • Offre commerciale
    En 2012, bioMérieux a lancé 19 nouveaux produits.
    Au cours du trimestre :
    • La Société a présenté VIDAS® 3, la nouvelle génération de VIDAS®, aux Journées Internationales de Biologie en novembre à Paris.
    • Elle a obtenu le marquage CE de VIDAS® Galectin 3, un nouveau réactif à forte valeur médicale, qui complète le menu de tests VIDAS® dans le domaine des maladies cardiovasculaires. Galectin-3 est un marqueur innovant de l’insuffisance cardiaque chronique.
    • Elle a également commercialisé VITEK® MS Plus, un système permettant aux clients de VITEK® MS d’utiliser le système de spectrométrie de masse au-delà de leur routine quotidienne d’identification, en réalisant des travaux de recherche ou en construisant leur propre base de données.
  • Partenariat stratégique avec Quanterix dans les immunoessais ultrasensibles

En novembre, bioMérieux et la société américaine Quanterix ont annoncé avoir conclu un accord stratégique qui confère à bioMérieux les droits d'exploitation exclusifs, à l'échelle mondiale, de la technologie d'immunoessais ultrasensible SimoaTM de Quanterix dans les laboratoires cliniques ainsi que dans les applications industrielles. Selon les termes de ce contrat, Quanterix fournira un nouvel instrument et des consommables basés sur sa technologie SimoaTM, et bioMérieux développera des tests ultrasensibles et multiplexes sur cette nouvelle plateforme. A cette occasion, bioMérieux a pris une participation dans le capital de Quanterix et a été le premier souscripteur du 3ème tour de financement finalisé par cette société.

  • Genome Institute de l’Université Washington (Saint Louis, Missouri - U.S.)

En octobre, bioMérieux a signé une lettre d’intention avec le Genome Institute de l’Université Washington de Saint Louis dans le domaine du séquençage génétique microbien. Ce partenariat, qui sera mis en place dans les semaines à venir par un accord de recherche stratégique conjoint, vise à constituer une base de données unique et sans précédent, liant les séquences génétiques des agents pathogènes à leurs caractéristiques phénotypiques (identification, virulence et résistance), de façon à construire de nouvelles connaissances en microbiologie, exploitables par les laboratoires, les médecins et les chercheurs. Ces travaux s’appuieront sur la souchothèque propriétaire de bioMérieux qui compte
environ 90 000 bactéries. Ils pourraient éventuellement conduire à une nouvelle utilisation du séquençage appliqué à la microbiologie qui sera particulièrement importante d’un point de vue médical.

  • Chief Medical Officer

En octobre, le Dr Mark Miller a rejoint la Société au poste nouvellement créé de Chief Medical Officer pour renforcer la dimension médicale des solutions de bioMérieux et orienter son déploiement technologique et scientifique, notamment en microbiologie. Membre du Comité de direction, il est également responsable des départements Biomarqueurs, Affaires cliniques et Affaires médicales. Médecin et clinicien, chercheur et microbiologiste mondialement reconnu, Mark Miller est diplômé en médecine interne, maladies infectieuses et microbiologie clinique. Il enseigne également en tant que professeur de médecine à l’Université McGill (Montréal, Canada).

  • Nouvelle société commerciale au Vietnam

En décembre, bioMérieux a annoncé l’ouverture de sa 41ème filiale commerciale, basée à Hanoi, au Vietnam. Elle est détenue à 100 % par bioMérieux SA. Cette nouvelle société est la 7ème filiale de bioMérieux dans les pays émergents d’Asie du Sud Est. Au Vietnam, bioMérieux a établi une position de leader en identification bactérienne et antibiogramme automatisés grâce à des distributeurs de longue date avec lesquels elle continuera de travailler. En 2012, conformément à sa feuille de route 2012-2015, bioMérieux a ainsi créé 2 sociétés commerciales dans des pays émergents, en Malaisie et au Vietnam.

OBJECTIF

En 2013, bioMérieux prévoit de réaliser une croissance de son chiffre d’affaires comprise entre 3 et 5 %, à devises et périmètre constants. Le 2ème semestre devrait notamment voir le décollage progressif des 3 nouvelles plateformes de 2013, avec, en particulier, le déploiement commercial de VIDAS® 3 à compter de juillet.

bioMérieux
Journée Investisseurs - 23 janvier 2013, à Marcy l’Etoile

  • Stratégie d’innovation et politique commerciale au service de la compétitivité
  • 3 lancements commerciaux majeurs en 2013
    • Au 2ème trimestre : présentation aux laboratoires européens de l’incubateur intégrant des technologies d’imagerie
    • Au 3ème trimestre : déploiement commercial de VIDAS® 3
    • Au 4ème trimestre : lancement en Europe du nouvel automate d’hémoculture
  • 2013 - 2014 : des années d’investissement (R&D et plans d’actions commerciales)
  • Des ambitions fortes
    • Les 3 systèmes lancés en 2013 et les réactifs associés généreront environ 5 % du chiffre d’affaires, 2 ans après leur commercialisation
    • Les pays émergents représenteront environ 35 % de l’activité en 2015

bioMérieux organise aujourd’hui une Journée Investisseurs à son siège social de Marcy l’Etoile (France) au cours de laquelle le management présentera la forte ambition internationale et la stratégie d’innovation du Groupe et, à cette occasion, dévoilera son Laboratoire du Futur.

  • Une dynamique d’innovation au service de la valeur médicale du diagnostic et de l’organisation du laboratoire

Réaffirmant que le diagnostic in vitro clinique et industriel poursuivra sa croissance dynamique, la Société confirme sa stratégie et sa feuille de route 2012 - 2015. En particulier, Jean-Luc Belingard, Président Directeur Général, présentera la capacité d’innovation du Groupe, au service du laboratoire et des patients. Cette stratégie d’innovation, qui s’appuie sur la mise en place d’une gouvernance rigoureuse, vise à améliorer la valeur médicale du diagnostic ainsi que l’organisation du laboratoire, avec notamment 3 lancements commerciaux majeurs en 2013 : un incubateur intégrant des technologies d’imagerie, un nouvel automate d’hémoculture et VIDAS® 3, la nouvelle génération de VIDAS®.

En outre, la Société sélectionnera, parmi les technologies nouvelles, celles paraissant les plus prometteuses, comme le traduisent l’accord récemment signé avec la société américaine Quanterix dans les immunoessais ultrasensibles et multiplexes et la prochaine collaboration avec le Genome Institute de Saint Louis (Missouri - U.S.) dans le domaine du séquençage génétique microbien.

  1. En microbiologie clinique : une position de leader avéré, consolidée par une forte capacité d’innovation et le lancement de 2 instruments en 2013

Alexandre Mérieux, Directeur de l’Unité Microbiologie, présentera la dynamique d’innovation en microbiologie clinique, le cœur de métier du Groupe. bioMérieux est le leader avéré de ce domaine où les barrières à l’entrée sont importantes et les opportunités de développement attractives : la Société estime que le taux de croissance annuel moyen de ce marché pourrait s’élever à environ 5 % sur la période 2011 - 2017, tiré en particulier par les besoins d’automatisation des laboratoires qui souhaitent optimiser leurs flux de travail, standardiser leurs processus et réduire le temps de rendu des résultats. Afin de répondre aux attentes de ses clients, bioMérieux lancera de nouvelles solutions automatisées, en renforçant ses gammes existantes : au cours du 4ème trimestre 2013, elle commercialisera en Europe son nouvel instrument d’hémoculture dont le niveau d’automatisation renforcé devrait permettre une détection des risques de sepsis à tout moment.

bioMérieux entend également enrichir sa gamme modulaire et flexible d’automatisation complète du laboratoire de microbiologie, FMLA®, en développant de nouveaux instruments, complétant le menu de son middleware Myla® et enrichissant son offre de services. Au cours du 2ème trimestre 2013, elle présentera son incubateur intégrant des techniques d’imagerie aux laboratoires européens. La grande qualité des images et l’interface avec le logiciel Myla® permettront une lecture digitale des boîtes de Petri. Les caractéristiques techniques de ces nouveaux instruments seront explicitées lors de la visite du Laboratoire du Futur, organisée par Alain Pluquet, Directeur de l’Unité Innovation et Systèmes.

  • Une Société résolument internationale

Thierry Bernard, Directeur des Opérations Commerciales Monde, rappellera que la forte présence internationale de bioMérieux permet de valoriser l’innovation dans le monde entier. Résolument internationale, la Société poursuit son expansion dans les pays émergents. Bien que devenant plus sensibles aux prix et se caractérisant par une consommation temporairement faible de réactifs, ces pays connaissent un essor rapide, tiré à la fois par d’ambitieuses mesures gouvernementales et par la forte demande des consommateurs finaux. En outre, la Société continuera d’adapter sa politique commerciale au nouveau contexte économique des pays développés.

  • La nouvelle génération de VIDAS® : automatisation renforcée et traçabilité accrue

Le nouvel instrument VIDAS® 3 fera l’objet d’un atelier animé par François Lacoste, Directeur de l’Unité Immunoessais, qui explicitera comment les nouvelles caractéristiques de cet instrument répondront aux besoins des laboratoires et permettront de poursuivre l’aventure VIDAS®, commencée il y a 20 ans. Instrument de petite cadence, mais doté d’un menu de 99 paramètres, le système intégrera en outre un programme de contrôle qualité qui donnera à chaque laboratoire la possibilité de comparer ses résultats avec des centaines d'autres. Enfin, le lancement récent du site communautaire myvidas.com, créé pour réunir les utilisateurs des laboratoires de biologie médicale, permettra des échanges d'expériences et offrira une base d'informations scientifiques et techniques unique. Le lancement commercial de ce nouvel instrument sera réalisé à compter du 3ème trimestre 2013.

  • L’intégration des gammes AES et bioMérieux pour l’automatisation du laboratoire agroalimentaire

Jean-Marc Durano, Directeur de l’Unité Microbiologie Industrielle, présentera les opportunités de développement dans le domaine agroalimentaire. Il démontrera notamment comment les gammes AES et bioMérieux s’intègrent dans une offre d’automatisation complète du laboratoire agroalimentaire, très différente de la concurrence et parfaitement adaptée aux besoins des laboratoires de contrôle.

  • De solides ambitions stratégiques

Forte de sa compétitivité et de la qualité de son réseau commercial, bioMérieux ambitionne de réaliser environ 35 % de son activité dans les pays émergents à l’horizon 2015. En outre, la Société estime que les 3 systèmes commercialisés courant 2013 (y compris les réactifs associés) pourront générer environ 5 % de ses ventes, 2 ans après leur lancement. Pour réussir son expansion commerciale et les lancements de ses plateformes innovantes et technologiquement complexes, le Groupe continuera ses investissements en R&D et ses plans d’actions commerciales en 2013 et 2014. En particulier, il poursuivra en 2013 son déploiement mondial et commercialisera 3 nouveaux instruments innovants, tout en préservant le niveau de son résultat opérationnel courant.

Grâce à sa stratégie d’innovation et à sa forte ambition internationale, bioMérieux pourra jouer un rôle actif dans la croissance du diagnostic in vitro et dans la lutte contre les maladies infectieuses. Face aux enjeux médicaux et technologiques à venir, c’est dès maintenant que bioMérieux commence sa transformation, dans le respect de la philosophie qui l’anime depuis 50 ans.

CALENDRIER FINANCIER

Résultats financiers 2012 : 13 mars 2013 - Avant bourse

Ventes du 1er trimestre 2013 : 23 avril 2013 - Avant bourse

Les anticipations et objectifs ci-dessus reposent, en tout ou partie, sur des appréciations ou des décisions qui pourraient évoluer ou être modifiées en raison, en particulier, des incertitudes et des risques liés à l'environnement économique, financier, réglementaire et concurrentiel, notamment ceux exposés dans le Document de Référence 2011. La Société ne prend donc aucun engagement ni ne donne aucune garantie sur la réalisation des objectifs ci-dessus. Elle ne s’engage pas à publier ou communiquer d’éventuels rectificatifs ou mises à jour de ces éléments, sous réserve des obligations d’information permanente pesant sur les sociétés dont les actions sont admises aux négociations sur un marché financier.

A PROPOS DE BIOMÉRIEUX

Pioneering Diagnostics

Acteur mondial dans le domaine du diagnostic in vitro depuis 50 ans, bioMérieux est présente dans plus
de 160 pays au travers de 41 filiales et d'un large réseau de distributeurs. En 2012, le chiffre d'affaires de bioMérieux s’est élevé à 1,570 milliard d'euros, dont 87 % ont été réalisés à l’international.

bioMérieux offre des solutions de diagnostic (réactifs, instruments et logiciels) qui déterminent l’origine d’une maladie ou d’une contamination pour améliorer la santé des patients et assurer la sécurité des consommateurs. Ses produits sont utilisés dans le diagnostic des maladies infectieuses et apportent des résultats à haute valeur médicale pour le dépistage et le suivi des cancers et les urgences cardiovasculaires. Ils sont également utilisés pour la détection de micro-organismes dans les produits agroalimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques.

bioMérieux est une société cotée sur NYSE Euronext Paris. (Code : BIM - Code ISIN : FR0010096479).

Site internet : www.biomerieux.com et site dédié aux investisseurs : www.biomerieux-finance.com.

ANNEXE : CHIFFRES D’AFFAIRES TRIMESTRIELS

Chiffre d’affaires par zone géographique
En millions d'euros

 

  1er trimestre   2ème trimestre   3ème trimestre   4ème trimestre   Cumul au 31 décembre
    2012   2011   2012   2011   2012   2011   2012   2011   2012   2011
Europe (1) 195,6   176,9   199,3   181,9   192,6   181,7   219,6   215,0   807,1   755,5
Amérique du Nord 80,9 76,0 86,1 79,1 85,2 75,8 93,0 89,5 345,2 320,4
Asie Pacifique 56,4 46,6 69,6 52,7 71,0 57,6 86,2 68,4 283,2 225,3
Amérique latine   29,9   28,1   32,6   32,1   33,8   32,2   38,0   33,6   134,3   126,0
TOTAL   362,8   327,6   387,6   345,8   382,6   347,3   436,8   406,5   1 569,8   1 427,2

(1) y compris le Moyen-Orient et l’Afrique

 

Variation du chiffre d’affaires par zone géographique
En %

 

1er trimestre   2ème trimestre   3ème trimestre   4ème trimestre   Cumul au 31 décembre
    En euros   D&PC(2)   En euros   D&PC(2)   En euros   D&PC(2)   En euros   D&PC(2)   En euros   D&PC(2)
Europe (1) +10,6 % +0,1 % +9,5 % -0,1 % +6,0 % +2,7 % +2,2 % +1,4 % +6,8 % +1,0 %
Amérique du Nord +6,4 % +2,3 % +8,9 % -2,8 % +12,1 % -0,6% +4,2 % -0,4 % +7,8 % -0,4 %
Asie Pacifique +21,1 % +13,9 % +32,0 % +20,6 % +23,2 % +12,5 % +26,0 % +20,4 % +25,7 % +17,1 %
Amérique latine   +6,4 %   +5,9 %   +1,6 %   +2,7 %   +5,1 %   +4,6 %   +12,9 %   +12,5 %   +6,6 %   +6,6 %
TOTAL   +10,8 %   +3,1 %   +12,1 %   +2,7 %   +10,1 %   +3,8 %   +7,5 %   +5,1 %   +10,0 %   +3,7 %

(1) y compris le Moyen-Orient et l’Afrique
(2) D&PC : à devises constantes et périmètre d’activité comparable

Contacts

Relations Investisseurs
bioMérieux
Isabelle Tongio, + 33 4 78 87 22 37
investor.relations@biomerieux.com
ou
Relations Presse
bioMérieux
Koren Wolman-Tardy, + 33 4 78 87 20 08
media@biomerieux.com
ou
Image Sept
Laurence Heilbronn, + 33 1 53 70 74 64
lheilbronn@image7.fr
ou
Claire Doligez, + 33 1 53 70 74 48
cdoligez@image7.fr

Informations sur la société

bioMérieux RSS bioMérieux

BOURSE:BIM

ISIN: FR0010096479