Dassault Systèmes annonce une croissance à deux chiffres de son BNPA et de son chiffre d’affaires logiciel en 2012

PARIS--()--Regulatory News:

« L’année 2012 constitue un tournant majeur pour le Groupe avec l’avènement du nouveau Dassault Systèmes, « The 3DEXPERIENCE Company »

Dassault Systèmes (Euronext Paris: #13065, DSY.PA) (Paris:DSY), « The 3DEXPERIENCE Company », leader mondial des logiciels de création 3D, de maquettes numériques en 3D et de solutions de gestion du cycle de vie des produits (PLM — Product Lifecycle Management), publie ses résultats financiers non-audités en normes IFRS pour le quatrième trimestre et l’exercice clos le 31 décembre 2012. Ces résultats ont été revus par le Conseil d’administration du Groupe le 4 février 2013.

Faits marquants
(données non auditées)

  • Résultats financiers du quatrième trimestre en ligne avec les objectifs
  • BNPA 2012, en progression de 14% en IFRS et de 15% en non-IFRS à 3,37 euros
  • Hausse de 120 points de base de la marge opérationnelle 2012 en non-IFRS à 31,6%
  • Flux de trésorerie opérationnels de 566 millions d’euros en 2012,
    en augmentation de 26%
  • Lancement en 2012 de la stratégie 3DEXPERIENCE et des « Industry Solutions Experience »
  • 20 000 nouveaux clients en 2012, grâce à la croissance des réseaux de vente indirects
  • Objectifs 2013 : croissance du chiffre d’affaires en non-IFRS de 5-7% à taux de change constants
Résultats financiers de l’année 2012

(données non auditées)

 

Année 2012       IFRS       Non-IFRS

En millions d’euros à l’exception des
données par action

              Variation      

Variation à
taux de change
constants

              Variation      

Variation à
taux de change
constants

Chiffre d'affaires       2 028,3       14%       9%       2 038,5       14%       9%
Chiffre d'affaires logiciel       1 843,2       14%       9%       1 853,4       15%       10%
BNPA       2,66       14%               3,37       15%        
Marge opérationnelle       24,7%                       31,6%                
                                   

Bernard Charlès, Directeur Général de Dassault Systèmes, a déclaré :

« L’année 2012 constitue un tournant majeur pour le Groupe avec l’avènement du nouveau Dassault Systèmes, « The 3DEXPERIENCE Company », et le lancement de notre stratégie de « Social Industry Experience ». Des transformations majeures ont été opérées cette année, avec pour objectif de nous positionner le mieux possible sur un marché estimé à 32 milliards de dollars US, soit le double de notre marché actuel. Nous avons lancé avec succès nos premières « Industry Solutions Experience» à forte valeur ajoutée, au service des processus clés de nos clients dans les différentes industries que nous ciblons.

L’accueil reçu par la 3DEXPERIENCE, nouvel horizon de Dassault Systèmes, a été très favorable, comme en témoignent quelques contrats importants que nous avons remportés. De plus, la croissance de nos réseaux de vente indirects nous a fait gagner 20 000 nouveaux clients, un niveau record à ce jour, et nous avons atteint grâce à nos marques le seuil des 10 millions d’utilisateurs de nos produits.

Enfin, 2012 aura été une année record sur le plan financier, tant en termes de chiffre d’affaires que de résultats. Nous avons ainsi franchi la barre symbolique des 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, avec une progression de nos ventes de logiciels non-IFRS de 10% à taux de change constants et enregistré une croissance de 15% de notre BNPA non-IFRS. Ces chiffres reflètent notre capacité à mettre en œuvre notre stratégie ambitieuse tout en restant concentrés sur notre performance opérationnelle. »

 
Résultats financiers du quatrième trimestre 2012

(données non auditées)

 
T4 2012       IFRS       Non-IFRS

En millions d’euros à l’exception des
données par action

              Variation      

Variation à
taux de change
constants

              Variation      

Variation à
taux de change
constants

Chiffre d'affaires       563,5       10%       7%       568,2       11%       8%
Chiffre d’affaires logiciel       510,8       11%       8%       515,5       12%       9%
BNPA       0,76       12%               1,02       17%        
Marge opérationnelle       27,9%                       34,7%                
                                                 
 
 
En millions d'euros       IFRS       Non-IFRS
      T4 2012       T4 2011      

Variation à
taux de change
constants

      T4 2012       T4 2011      

Variation à
taux de change
constants

Chiffre d'affaires       563,5       512,1       7%       568,2       512,1       8%
Chiffre d’affaires logiciel       510,8       462,1       8%       515,5       462,1       9%
Chiffre d’affaires services et autres       52,7       50,0       3%       52,7       50,0       3%
 
Chiffre d’affaires logiciels PLM       407,4       371,0       7%       412,1       371,0       8%
Chiffre d’affaires logiciel SOLIDWORKS       103,4       91,1       11%       103,4       91,1       11%
                                                 
Amériques       152,6       135,7       8%       154,0       135,6       9%
Europe       265,8       251,3       5%       266,7       251,4       5%
Asie       145,1       125,1       12%       147,5       125,1       14%
  • Les résultats du quatrième trimestre sont en ligne avec les objectifs du Groupe. Ils s’inscrivent dans un environnement économique mitigé qui se traduit par une croissance plus faible des ventes de nouvelles licences et reflètent une base de comparaison moins favorable par rapport à l’exercice précédent, notamment en Europe.
  • A taux de change constants, le chiffre d’affaires total est en croissance de 7% en normes IFRS et de 8% en non-IFRS. Par zones géographiques, l’Asie a été la région la plus dynamique avec une hausse de 14% de son chiffre d’affaires non-IFRS, portée par un bon niveau d’activité au Japon, en Corée du Sud et en Chine. Dans la zone Amériques, le chiffre d’affaires non-IFRS progresse de 9%, en augmentation en Amérique du Nord et en Amérique Latine. Le chiffre d’affaires non-IFRS, en hausse de 5% en Europe, est tiré par la croissance en Allemagne et en France.
  • Le chiffre d’affaires logiciel progresse de 8% en normes IFRS et de 9% en non-IFRS à taux de change constants, avec une hausse du chiffre d’affaires nouvelles licences de 3% et une croissance du chiffre d’affaires récurrent de 10% en normes IFRS et de 11% en non-IFRS. Le chiffre d’affaires logiciel récurrent comprend l’activité de location de licences, dont le chiffre d’affaires progresse de 20%, ainsi que la maintenance. L’activité nouvelles licences a été plus dynamique en Asie, alors que celle de location de licences a été plus forte en Europe et dans la zone Amériques.
  • Le résultat opérationnel IFRS a augmenté de 16% à 157,0 millions d’euros, avec un BNPA en normes IFRS en hausse de 12% à 0,76 euro. Le BNPA non-IFRS progresse de 17% à 1,02 euro grâce à la croissance de 18% du résultat opérationnel. La marge opérationnelle non-IFRS s’établit à 34,7%, contre 32,8% au quatrième trimestre 2011.
  • A taux de change constants, le chiffre d’affaires logiciel PLM a progressé de 7% en normes IFRS et de 8% en non-IFRS. L’augmentation du chiffre d’affaires logiciel PLM, qui intègre la contribution de Gemcom, a été portée par les « Autres solutions PLM » et notamment la croissance à deux chiffres de SIMULIA, DELMIA et 3DVIA. Le chiffre d’affaires logiciel CATIA croît de 1%, et celui d’ENOVIA est stable.
  • Le chiffre d’affaires logiciel SOLIDWORKS augmente de 11% à taux de change constants, grâce à la croissance du chiffre d’affaires logiciel récurrent et des ventes de nouvelles licences. Le nombre de nouvelles licences SOLIDWORKS au quatrième trimestre est en hausse de 13% et s’établit à 13 751 unités.
 

Résultats financiers de l’année 2012

(données non auditées)

 
En millions d'euros       IFRS       Non-IFRS
      2012       2011      

Variation à
taux de change
constants

      2012       2011      

Variation à
taux de change
constants

Chiffre d'affaires       2 028,3       1 783,0       9%       2 038,5       1 783,5       9%
Chiffre d’affaires logiciel       1 843,2       1 616,9       9%       1 853,4       1 617,4       10%
Chiffre d’affaires services et autres       185,1       166,1       7%       185,1       166,1       7%
                                                 
Chiffre d’affaires logiciels PLM       1 440,0       1 275,9       8%       1 450,2       1 276,4       9%
Chiffre d’affaires logiciel SOLIDWORKS       403,2       341,0       12%       403,2       341,0       12%
                                                 
Amériques       564,3       488,8       7%       567,3       488,8       7%
Europe       908,9       827,1       8%       910,9       827,3       8%
Asie       555,1       467,1       13%       560,3       467,4       14%
  • A taux de change constants, le chiffre d’affaires total augmente de 9% (en normes IFRS et non-IFRS), grâce à la croissance du chiffre d’affaires logiciel qui s’établit à 9% en normes IFRS et à 10% en non-IFRS. Le chiffre d’affaires logiciel représente ainsi 91% du chiffre d’affaires total. En ce qui concerne les Services, le chiffre d’affaires est en hausse de 7% et sa marge brute non-IFRS progresse pour atteindre 5,7%. Les résultats 2012 incluent l’acquisition de Gemcom et la vente de Transcat PLM GmbH. En excluant l’effet sur six mois de ces deux transactions, la croissance du chiffre d’affaires non-IFRS de Dassault Systèmes s’établirait à 8% à taux de change constants.
  • L’Asie a été la région présentant la meilleure performance, avec une hausse de son chiffre d’affaires de 14% à taux de change constants ; elle reflète une reprise des investissements de la part des clients japonais et une croissance forte en Chine et en Corée du Sud. Avec un chiffre d’affaires en hausse de 8%, l’Europe a réalisé une bonne progression, portée par l’Allemagne et la France, et malgré le ralentissement macro-économique qui a pénalisé les résultats de cette région depuis le troisième trimestre. Dans la zone Amériques, grâce à un certain nombre de gains et de reconductions de contrats dans les réseaux de ventes PLM du Groupe et à une performance satisfaisante de SOLIDWORKS, la hausse du chiffre d’affaires a été de 7% à taux de change constants. Enfin, les pays à forte croissance réalisent une bonne performance avec une progression de leur chiffre d’affaires de 16%.
  • La dynamique d’activité du Groupe est reflétée par les ventes de nouvelles licences et par le chiffre d’affaires de location de licences. Celui-ci, qui est une composante du chiffre d’affaires logiciel récurrent, connaît une croissance de 17%. Le chiffre d’affaires nouvelles licences progresse de 9% à taux de change constants (en normes IFRS et non-IFRS), grâce à l’Asie, suivie par l’Europe et les Amériques. Le chiffre d’affaires nouvelles licences de SIMULIA, CATIA et SOLIDWORKS s’inscrit en forte hausse.
  • A taux de change constants, le chiffre d’affaires logiciel récurrent est en hausse de 9% en normes IFRS et de 10% en non-IFRS, reflétant la croissance de la maintenance provenant de la hausse des ventes de nouvelles licences, des taux de renouvellement élevés et la progression de l’activité de location de licences. La croissance du chiffre d’affaires logiciel récurrent a notamment été soutenue par SIMULIA, ENOVIA et SOLIDWORKS. Il représente 71% du chiffre d’affaires logiciel total en 2012.
  • Le résultat opérationnel IFRS progresse de 17% à 501,0 millions d’euros, tiré par l’augmentation du chiffre d’affaires, et la marge opérationnelle s’améliore de 70 points de base à 24,7%. En données non-IFRS, le résultat opérationnel est en hausse de 19% à 644,3 millions d’euros. La marge opérationnelle non-IFRS s’établit à 31,6%, en progression de 120 points de base, reflétant la croissance du chiffre d’affaires et l’effet de levier opérationnel de Dassault Systèmes.
  • Le BNPA en normes IFRS croît de 14% à 2,66 euros et de 15% à 3,37 euros en non-IFRS. La croissance du BNPA non-IFRS reflète la progression du chiffre d’affaires et de la marge opérationnelle, ainsi que la hausse du résultat financier, partiellement compensée par une augmentation du taux effectif d’impôt.
  • A taux de change constants, le chiffre d’affaires logiciel PLM progresse de 8% en normes IFRS et de 9% en non-IFRS. Le chiffre d’affaires logiciel CATIA est en hausse de 5%, porté par l’Asie. Le chiffre d’affaires ENOVIA s’inscrit en hausse de 7%. Les autres solutions PLM sont en progression de 19% en IFRS et 22% en non-IFRS, grâce à la forte croissance de SIMULIA et l’intégration de la nouvelle marque GEOVIA.
  • Le chiffre d’affaires logiciel SOLIDWORKS augmente de 12% à taux de change constants, grâce aux ventes de ses solutions dédiées à la conception, à la gestion de données produits et à la simulation, ainsi qu’à l’accroissement de ses forces de ventes. Le nombre de nouvelles licences SOLIDWORKS, en hausse de 11%, s’établit à un niveau record de 52 987 unités. Enfin, 2012 constitue une étape importante, avec un total de plus de 2 millions de licences commerciales et éducatives SOLIDWORKS vendues à ce jour.

Flux de trésorerie et autres chiffres clés

Les flux de trésorerie opérationnels s’établissent à 566,3 millions d’euros en 2012, en hausse de 26% par rapport aux 450,9 millions d’euros enregistrés en 2011, reflétant la croissance du résultat net et l’amélioration du besoin en fonds de roulement.

En 2012 le Groupe a réalisé des acquisitions pour un montant de 281,5 millions d’euros, nettes de la trésorerie acquise, a remboursé un emprunt de 200 millions d’euros, a versé 87,8 millions d’euros de dividendes, a reçu 98,7 millions d’euros provenant de l’exercice de stock options et a procédé à des rachats d’actions pour un montant de 75,1 millions d’euros. Au cours de l’année, le Groupe a également acquis des immobilisations corporelles et incorporelles pour 40,7 millions d’euros.

La trésorerie nette du Groupe est de 1,28 milliard d’euros au 31 décembre 2012, contre 1,15 milliard d’euros au 31 décembre 2011. Elle est constituée de la trésorerie, des équivalents de trésorerie et des placements à court terme, moins la dette à long terme et moins, en 2011, la dette de 200 millions d’euros remboursée en 2012 grâce à sa trésorerie disponible.

Faits marquants

Aéronautique et Défense :

Pratt & Whitney Canada a sélectionné la plate-forme 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes. Le constructeur de moteurs d'avions a adopté la solution ENOVIA à l'issue d'un processus d’évaluation. Le processus de planification intégré, la qualité, la gestion des demandes d’évolution et l’ouverture de la plateforme ont constitué les facteurs de succès déterminants dans ce choix.

Dassault Systèmes a lancé une nouvelle « Industry Solution Experience » : la solution « Winning Program » destinée à l’industrie Aéronautique et Défense. Cette solution permet aux entreprises innovantes du secteur aéronautique et défense d’optimiser efficacement leurs activités amont de définition de nouvelles offres, de remporter de nouveaux contrats et d’effectuer tous les choix nécessaires en matière d’ingénierie systèmes et les études qui y sont associées.

Transport et Mobilité :

La plate-forme 3DExperience de Dassault Systèmes a été choisie pour le projet de véhicule concept e-Bee de Visteon. Cette nouvelle solution favorise l’innovation sociale sur le « cloud ». Visteon Corporation, l’un des principaux équipementiers automobile mondiaux, a mis en place la solution sur le « cloud » 3DSwYm Social de la plate-forme 3DEXPERIENCE pour son concept de véhicule e-Bee dévoilé récemment. La création et la gestion de communautés en ligne grâce à 3DSwYm ont permis à Visteon de développer rapidement de nouveaux concepts innovants pour les équipements de climatisation, l’habitacle et l’électronique embarquée pour ce prototype de véhicule. Visteon a amélioré son efficacité dans le processus de développement, tout en réduisant les coûts des premiers prototypes. Visteon a également utilisé la solution 3DSwYm pour associer ses clients stratégiques et fournisseurs/partenaires clés à la création du projet e-Bee.

Biens de consommation - Distribution :

Dassault Systèmes a été reconnu leader en matière d’innovation, de possibilités offertes, de fonctionnalités et d’offre clients selon l’étude Retail MarketScape 2012 du cabinet IDC. Avec la plate-forme 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes dédiée aux secteurs des produits de grande consommation et de la grande distribution, les entreprises disposent des applications nécessaires pour collaborer, créer les produits qui guideront les décisions d’achat et pour mieux contribuer à la satisfaction des clients au cours de l’expérience d’achat.

Sciences de la vie :

La plate-forme 3DExperience de Dassault Systèmes a été adoptée par Olympus Technologies à Singapour pour accélérer la commercialisation de ses dispositifs médicaux. Olympus Technologies Singapore Pte Ltd, l’un des principaux fabricants d’endoscopes, a sélectionné la plate-forme 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes pour le développement de ses dispositifs médicaux. La nouvelle solution « Licensed to Cure » va être déployée pour créer un processus de développement produit complet, permettant d'intégrer les réglementations, d'éliminer la dispersion des processus et des données, optimisant ainsi la qualité et la conformité.

Architecture, Ingénierie et Construction :

Dassault Systèmes a lancé une nouvelle « Industry Solution Experience » : la solution « Lean Construction » pour les entreprises du secteur Architecture, Ingénierie et Construction. Ces entreprises peuvent désormais bénéficier d’une solution de gestion de projets en 3D permettant d’en suivre l’avancement en temps réel et d’éliminer les dépenses inutiles.

Acquisition :

Dassault Systèmes annonce l’acquisition de SquareClock, une start-up innovante, qui développe des solutions d’aménagement d’espaces résidentiels, professionnels et de vente, disponibles sur le « cloud » sous forme de SaaS. SquareClock a développé une nouvelle génération de plate-forme 3D pour le marketing en ligne et physique, destinée à transformer la complexité des processus techniques, business et marketing en interactions simples et amusantes.

Perspectives

Thibault de Tersant, Directeur Général Adjoint, Affaires Financières, a déclaré :

« Globalement, 2012 s’est avérée être une année de bonne croissance, le chiffre d’affaires logiciel non-IFRS et le BNPA non-IFRS affichant tous deux une progression à deux chiffres. Notre marge opérationnelle non-IFRS a augmenté de 120 points de base pour atteindre 31,6%. Dans le même temps, nous avons accru la notoriété de Dassault Systèmes grâce à une campagne de publicité mondiale et développé nos moyens en augmentant nos effectifs de 6%. Nous avons bénéficié d’une bonne dynamique, visible dans la croissance des ventes de nouvelles licences et dans celle de notre activité de location de licences, bien que nous ayons observé, comme nous l’avions anticipé, une dégradation progressive de l’environnement économique au second semestre. »

« S’agissant de 2013, notre objectif de croissance du chiffre d’affaires non-IFRS d’environ 5% à 7% à devises constantes est similaire à notre objectif initial de 2012. Il fait l’hypothèse d’un environnement macro-économique qui reste délicat pendant toute l’année et pourrait s’avérer par conséquent moins favorable que celui que nous avons connu au premier semestre 2012. Nous anticipons cependant une assez bonne dynamique de croissance du chiffre d’affaires logiciel récurrent. Nos objectifs de marge opérationnelle et de BNPA intègrent la poursuite de nos investissements de développement organique et l’effet défavorable des parités monétaires. Ils pourraient avoir à être ajustés en fonction de nouvelles acquisitions potentielles venant épauler notre stratégie. »

Les objectifs du Groupe pour 2013 sont les suivants :

  • Pour le premier trimestre 2013 : objectifs de chiffre d’affaires non-IFRS d’environ 470 à 480 millions d’euros, en croissance de 5% à 7% hors effets de change, de marge opérationnelle non-IFRS d’environ 28-29% et de BNPA non-IFRS d’environ 0,71 à 0,76 euro ;
  • Pour l’année 2013 : objectif de croissance du chiffre d’affaires non-IFRS d’environ 5% à 7% à taux de change constants (soit 2,06 à 2,09 milliards d’euros sur la base des hypothèses de taux de change 2013 présentées ci-dessous) ;
  • Objectif de marge opérationnelle non-IFRS 2013 d’environ 32%, en légère progression par rapport à 2012 ;
  • Objectif de BNPA non-IFRS 2013 compris dans une fourchette de 3,45 euros à 3,60 euros, correspondant à une croissance d’environ 2% à 7% ;
  • Les objectifs sont fondés sur des hypothèses de taux de change de 1,40 dollar US pour 1,00 euro et de 120 JPY pour 1,00 euro pour le premier trimestre et pour l’année 2013.

Les objectifs du Groupe sont uniquement établis et communiqués sur une base non-IFRS et font l’objet des précautions détaillées ci-après.

Les objectifs non-IFRS décrits ci-dessus ne prennent pas en compte les éléments comptables suivants et sont estimés sur la base des taux de change 2013 indiqués précédemment : le traitement comptable des produits constatés d’avance estimés à 4 millions d’euros, les charges relatives à l’attribution d’actions de performance et de stock-options, estimées à environ 35 millions d’euros et l’amortissement des actifs incorporels acquis, estimés à environ 94 millions d’euros. Les objectifs ci-dessus ne prennent pas en compte l’impact des autres produits et charges opérationnels, nets. Ces estimations n’incluent pas d’éventuelles nouvelles attributions de stock-options ou d’actions de performance, ni de nouvelles acquisitions ou restructurations survenant après le 7 février 2013.

Réunion retransmise en webcast et conférence téléphonique

Dassault Systèmes organise une réunion à Paris retransmise en webcast puis une conférence téléphonique aujourd’hui, jeudi 7 février 2013. Le management tiendra une réunion retransmise en webcast à 10h00 heure de Londres / 11h00 heure de Paris et une conférence téléphonique à 09h00 heure de New York / 14h00 heure de Londres / 15h00 heure de Paris. Cette réunion retransmise en webcast et cette conférence sont accessibles par Internet sur le site http://www.3ds.com/company/finance/. Veuillez vous rendre sur le site au moins 15 minutes avant le début de la réunion retransmise en webcast ou de la conférence pour vous enregistrer, télécharger et installer tout logiciel audio nécessaire. Les enregistrements de la réunion retransmise en webcast et de la conférence seront disponibles pendant 30 jours.

Les informations complémentaires destinées aux investisseurs sont accessibles sur le site http://www.3ds.com/company/finance/ ou en appelant le service Relations Investisseurs de Dassault Systèmes au +33 (0) 1.61.62.69.24.

Calendrier des Relations Investisseurs

Résultats du premier trimestre : 25 avril 2013 à Londres

Résultats du deuxième trimestre : 25 juillet 2013 à Paris

Avertissement concernant les déclarations relatives aux perspectives d’avenir du Groupe

Ce document présente des informations qui ne sont pas de nature historique mais expriment des attentes ou des objectifs pour le futur, notamment, de façon non limitative, les déclarations concernant les objectifs non-IFRS de performance financière du Groupe. Ce sont des informations relatives aux perspectives d’avenir du Groupe.

Ces perspectives d’avenir sont fondées sur les vues et hypothèses actuellement retenues par la Direction du Groupe et prennent en compte un certain nombre d’incertitudes et de risques connus et non connus. En conséquence, les résultats ou les performances qui seront réalisés sont susceptibles d’être substantiellement différents des résultats et des performances anticipés, du fait de plusieurs facteurs. Si l’environnement économique et les conditions de marché restent volatils ou se dégradent, les résultats du Groupe pourraient ne pas être conformes aux objectifs actuels et baisser en dessous de leurs niveaux antérieurs pour une plus longue période. De plus, de par la présence de facteurs impactant les ventes des produits et services du Groupe, le délai entre un changement de l’environnement économique et des conditions de marché et celle des résultats du Groupe pourrait être important.

Pour fixer ces perspectives, le Groupe a pris l’hypothèse de taux de change moyens de 1,40 dollar U.S. pour 1,00 euro et de 120 JPY pour 1,00 euro pour le premier trimestre et l’année 2013. Cependant, les cours des devises varient et peuvent affecter significativement les résultats du Groupe. Les résultats et performance du Groupe peuvent également être affectés par les évolutions de la conjoncture, les difficultés ou changements défavorables affectant ses partenaires ou les rapports avec ses partenaires ; les variations de taux de change ; le développement de nouveaux produits et les évolutions technologiques ; les erreurs ou défauts des produits du Groupe ; la croissance des parts de marché des concurrents du Groupe ; et l’occurrence de tout risque lié à l’intégration de toute société nouvellement acquise, en particulier ceux liés à l’intégration de Gemcom Software International, ou à toute réorganisation interne. Des évolutions défavorables de ces facteurs ainsi que d’autres événements tels que décrits dans l’information réglementaire du Groupe, notamment le Rapport annuel 2011 - Document de référence et le Rapport Semestriel 2012, déposés auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 29 mars 2012 et le 27 juillet 2012 respectivement, pourraient sensiblement affecter la situation financière du Groupe ou ses résultats.

Résultats estimés

Les lecteurs sont avertis de ce que les résultats et données financières présentés dans le présent communiqué de presse sont des « données estimées » au sens de la position n°2004-04 de l’AMF « Communications portant sur des données financières estimées » mise à jour le 1er août 2012. Il est prévu que le Conseil d’administration arrête les comptes de l’exercice 2012 fin mars 2013.

Information financière complémentaire non-IFRS

Les données complémentaires non-IFRS présentées dans ce communiqué de presse comportent des limites inhérentes à leur nature. Ces données ne sont basées sur aucun ensemble de normes ou de principes comptables et ne doivent pas être considérées comme un substitut aux éléments comptables en normes IFRS. En outre, les données financières non-IFRS du Groupe peuvent ne pas être comparables à d’autres données également intitulées non-IFRS et utilisées par d’autres sociétés. Un certain nombre de limitations spécifiques relatives à ces mesures non-IFRS et les raisons de présenter une information financière en non-IFRS sont détaillées dans le Rapport annuel du Groupe pour l’exercice clos le 31 décembre 2011, inclus dans le Document de référence 2011 et le Rapport Semestriel 2012 déposés auprès de l’AMF le 29 mars 2012 et le 27 juillet 2012 respectivement.

Les tableaux accompagnant ce communiqué détaillent l’information complémentaire non-IFRS sur le chiffre d’affaires, le résultat opérationnel, la marge opérationnelle, le résultat net et le résultat net dilué par action, qui excluent, le traitement comptable des produits constatés d’avance liés aux acquisitions, les coûts d’attribution d’actions de performance attribuées gratuitement et de stock-options et les charges sociales associées, les amortissements des actifs incorporels acquis, les autres produits et charges opérationnels, nets, certains éléments financiers non-récurrents, ainsi que l’effet fiscal des ajustements non-IFRS et certains effets fiscaux non récurrents en 2012. Les tableaux présentent aussi les données financières les plus comparables en normes IFRS et une réconciliation des données non-IFRS.

Information financière complémentaire à taux de change constants

Lorsque la Direction du Groupe considère que cela peut être utile à la compréhension des tendances de l’activité, le Groupe met à disposition des pourcentages de variation de son chiffre d’affaires (en normes IFRS aussi bien qu’en non-IFRS) pour éliminer l’impact de la variation des taux de change, en particulier l’euro / US Dollar et l’euro / JPY. Dans le cas où l’information est susnommée « à taux de change constants », les données de la période « précédente » ont été recalculées sur la base des taux de change moyens de la même période de l’année actuelle, puis comparées aux données de la même période de l’année en cours.

A propos de Dassault Systèmes

Dassault Systèmes, « The 3DEXPERIENCE Company », offre aux entreprises et aux particuliers les univers virtuels nécessaires à la conception d’innovations durables. Ses solutions leaders sur le marché transforment pour ses clients, la conception, la fabrication et la maintenance de leurs produits. Les solutions collaboratives de Dassault Systèmes permettent de promouvoir l’innovation sociale et offrent de nouvelles possibilités d’améliorer le monde réel grâce aux univers virtuels. Avec des ventes dans 140 pays, le Groupe apporte de la valeur à plus de 170 000 entreprises de toutes tailles dans toutes les industries. Pour plus d’informations : www.3ds.com.

CATIA, SOLIDWORKS, SIMULIA, DELMIA, ENOVIA, GEOVIA, EXALEAD, NETVIBES, 3DSwYm, et 3DVIA sont des marques déposées de Dassault Systèmes ou de ses filiales aux USA et/ou dans d'autres pays.

(Tableaux ci-après)

TABLE DES MATIERES

Chiffres clés non-IFRS

Compte de résultat consolidé résumé

Bilan consolidé résumé

Tableau de flux de trésorerie consolidés résumé

Réconciliation IFRS - non-IFRS

DASSAULT SYSTEMES
CHIFFRES CLES non-IFRS
(données non auditées ; en millions d’euros sauf données par action, effectif de clôture et taux de change)

Les chiffres clés non-IFRS excluent les amortissements des actifs incorporels acquis, les coûts d’attribution d’actions de performance et de stock-options et les charges sociales associées, le traitement comptable des produits constatés d’avance liés aux acquisitions, les autres produits et charges opérationnels, nets, certains éléments financiers non-récurrents ainsi que l’impact fiscal sur ces retraitements non-IFRS et certains effets fiscaux non-récurrents en 2012.

Les données en normes IFRS et la réconciliation des données en normes IFRS et non-IFRS sont présentées dans les tableaux présentés séparément.

 
      Trois mois clos le       Douze mois clos le
       

31
décembre
2012

     

31
décembre
2011

      Variation      

Variation à
taux de change
constants

     

31
décembre
2012

     

31
décembre
2011

      Variation      

Variation à
taux de change
constants

Chiffre d’affaires non-IFRS € 568,2       € 512,1       11%       8%       € 2 038,5       € 1 783,5       14%       9%
 
Chiffre d’affaires non-IFRS par activité
Ventes de logiciels 515,5 462,1 12% 9% 1 853,4 1 617,4 15% 10%
Nouvelles licences 164,6 155,4 6% 3% 532,3 465,0 14% 9%

Licences périodiques, maintenance et
développement de produits

350,9 306,7 14% 12% 1 321,1 1 152,4 15% 10%
Prestations de services et autres 52,7 50,0 5% 3% 185,1 166,1 11% 7%
 
Chiffre d'affaires logiciel récurrent 349,6 306,0 14% 11% 1 314,6 1 148,6 14% 10%
 
Chiffre d’affaires logiciel non-IFRS par ligne de produit
Logiciels PLM 412,1 371,0 11% 8% 1 450,2 1 276,4 14% 9%
Dont logiciel CATIA 229,2 220,2 4% 1% 827,2 762,9 8% 5%
Dont logiciel ENOVIA 72,9 70,7 3% 0% 258,5 229,9 12% 7%
Dont autres logiciels PLM 110,0 80,1 37% 34% 364,5 283,6 29% 22%
Logiciel SOLIDWORKS 103,4 91,1 14% 11% 403,2 341,0 18% 12%
 
Chiffre d’affaires non-IFRS par zone géographique
Amériques 154,0 135,6 14% 9% 567,3 488,8 16% 7%
Europe 266,7 251,4 6% 5% 910,9 827,3 10% 8%
Asie       147,5       125,1       18%       14%       560,3       467,4       20%       14%
 
Résultat opérationnel non-IFRS € 197,4 € 167,9 18% € 644,3 € 542,6 19%
Marge opérationnelle non-IFRS 34,7% 32,8% 31,6% 30,4%
Résultat net non-IFRS 128,4 108,4 18% 424,5 362,1 17%
Résultat net dilué par action non-IFRS       € 1,02       € 0,87       17%               € 3,37       € 2,92       15%        
Effectif de clôture       10 123       9 556       6%               10 123       9 556       6%        
 
Taux de change moyen USD / Euro 1,30 1,35 (4%) 1,28 1,39 (8%)
Taux de change moyen JPY / Euro       105,1       104,2       1%               102,5       111,0       (8%)        
 
DASSAULT SYSTEMES
COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE EN IFRS

(données non auditées ; en millions d’euros sauf données par action)

 
      Trois mois clos le       Douze mois clos le
       

31
décembre
2012

     

31
décembre
2011

     

31
décembre
2012

     

31
décembre
2011

Nouvelles licences 164,6       155,4       532,3       465,0
Licences périodiques, maintenance et développement de produits 346,2       306,7       1 310,9       1 151,9
Ventes de logiciels 510,8 462,1 1 843,2 1 616,9
Prestations de services et autres 52,7       50,0       185,1       166,1
Chiffre d’affaires total € 563,5 € 512,1 € 2 028,3 € 1 783,0

Coût des ventes de logiciels, hors amortissement
des actifs incorporels acquis

(26,0) (24,3) (92,2) (80,8)
Coût des prestations de services (47,3) (42,1) (174,8) (168,6)
Frais de recherche et de développement (91,2) (88,6) (368,1) (329,3)
Frais commerciaux (169,8) (148,2) (632,6) (535,3)
Frais généraux et administratifs (44,8) (47,0) (163,3) (147,6)
Amortissement des actifs incorporels acquis (25,0) (21,1) (93,7) (83,6)
Autres produits et charges opérationnels, nets (2,4)       (5,1)       (2,6)       (9,9)
Charges opérationnelles totales (€ 406,5)       (€ 376,4)       (€ 1 527,3)       (€ 1 355,1)
Résultat opérationnel € 157,0 € 135,7 € 501,0 € 427,9
Produits financiers et autres produits, nets 6,2       (5,1)       18,1       1,1
Résultat avant impôt 163,2 130,6 519,1 429,0
Charge d’impôt sur le résultat (65,6) (45,2) (180,3) (138,5)
Résultat net 97,6 85,4 338,8 290,5
Intérêts minoritaires (1,8)       (0,7)       (4,0)       (1,3)
Résultat net part du groupe € 95,8       € 84,7       € 334,8       € 289,2
Résultat net par action 0,77       0,70       2,72       2,38
Résultat net dilué par action € 0,76       € 0,68       € 2,66       € 2,33

Moyenne pondérée du nombre d’actions (en
millions)

123,7       121,6       123,3       121,4

Moyenne pondérée du nombre d’actions après
dilution (en millions)

      126,4       124,0       125,9       124,0
 

Variation du chiffre d’affaires publié et à taux de change constants en IFRS

 
Trois mois clos le 31 décembre 2012       Douze mois clos le 31 décembre 2012
En normes IFRS       Variation*      

Variation à
taux de change
constants

      Variation*      

Variation à
taux de change
constants

Chiffre d’affaires 10% 7% 14% 9%
Chiffre d’affaires par activité
Chiffre d’affaires logiciel 11% 8% 14% 9%
Chiffre d’affaires services et autres 5% 3% 11% 7%
Chiffre d’affaires logiciel par ligne de produit
Logiciels PLM 10% 7% 13% 8%
Dont chiffre d’affaires logiciel CATIA 4% 1% 8% 5%
Dont chiffre d’affaires logiciel ENOVIA 3% 0% 12% 7%
Dont chiffre d'affaires autres logiciels PLM 31% 28% 25% 19%
Logiciel SOLIDWORKS 14% 11% 18% 12%
Chiffre d’affaires par zone géographique
Amériques 12% 8% 15% 7%
Europe 6% 5% 10% 8%
Asie       16%       12%       19%       13%

* Variation par rapport à la même période de l’année précédente.

 
DASSAULT SYSTEMES
BILAN CONSOLIDE EN IFRS

(données non auditées ; en millions d’euros)

 
       

31 décembre
2012

     

31 décembre
2011

           
ACTIF
Trésorerie et équivalents de trésorerie 1 159,3 1 154,3
Placements à court terme 159,8 268,7
Clients et comptes rattachés, net 457,8 494,3
Autres actifs courants 154,4 139,4
Total actif courant 1 931,3 2 056,7
Immobilisations corporelles, nettes 107,9 106,6
Goodwill et Immobilisations incorporelles, nettes 1 459,5 1 241,9
Autres actifs non courants 142,7       111,6
Total actif       € 3 641,4       € 3 516,8
PASSIF
Dettes fournisseurs 90,8 99,9
Produits constatés d'avance 484,7 492,0
Emprunts courants 25,5 228,9
Autres passifs courants 331,0 317,3
Total passif courant 932,0 1 138,1
Emprunts non-courants 38,3 72,4
Autres passifs non courants 290,1 222,6
Total passif non courant 328,4 295,0
Intérêts minoritaires 16,2 17,5
Capitaux propres, part du groupe 2 364,8       2 066,2
Total passif       € 3 641,4       € 3 516,8
 
DASSAULT SYSTEMES
TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES EN IFRS

(données non auditées ; en millions d’euros)

 
      Trois mois clos le       Douze mois clos le
       

31 décembre
2012

     

31 décembre
2011

      Variation      

31 décembre
2011

     

31 décembre
2011

      Variation
Résultat net part du groupe 95,8       84,7       11,1       334,8       289,2       45,6
Intérêts minoritaires

1,8

0,7

1,1

4,0

1,3

2,7

Résultat net 97,6 85,4 12,2 338,8 290,5 48,3
Amortissements des actifs corporels 7,8 6,1 1,7 32,7 25,1 7,6
Dépreciation des actifs incorporels 26,6 22,0 4,6 99,4 87,3 12,1

Elimination des autres flux sans impact sur la trésorerie

28,1 51,2 (23,1) 30,5 49,5 (19,0)
Variation du BFR (63,0)       (96,2)       33,2       64,9       (1,5)       66,4
Flux de trésorerie liés aux opérations d’exploitation € 97,1 € 68,5 € 28,6 € 566,3 € 450,9 € 115,4
 
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (7,9) (16,5) 8,6 (40,7) (71,4) 30,7
Acquisitions de filiales consolidées, nettes de la trésorerie acquise (18,0) (5,1) (12,9) (281,5) (37,4) (244,1)
Cessions d'actifs 0,1 0,0 0,1 0,6 0,3 0,3
Vente (acquisition) de placements à court terme 21,6 (63,5) 85,1 107,9 (103,8) 211,7
Cessions d'investissements financiers, prêts et autres 0,1       0,7       (0,6)       (5,1)       (2,6)       (2,5)
Flux de trésorerie liés aux opérations d’investissement (€ 4,1) (€ 84,4) € 80,3 (€ 218,8) (€ 214,9) (€ 3,9)
 
Emprunts bancaires (remboursements d'emprunts bancaires) (214,0) (18,9) (195,1) (264,7) (26,2) (238,5)
Rachat d’actions propres 0,0 0,0 0,0 (75,1) (226,7) 151,6
Exercice de stock-options 18,9 34,5 (15,6) 98,7 233,4 (134,7)
Dividendes versés (0,4)       0,0       (0,4)       (87,8)       (65,8)       (22,0)
Flux de trésorerie liés aux opérations de financement (€ 195,5) € 15,6 (€ 211,1) (€ 328,9) (€ 85,3) (€ 243,6)
 
Incidence des variations de taux de change sur la trésorerie (18,4) 30,3 (48,7) (13,6) 27,1 (40,7)
                                         
Augmentation (diminution) de la trésorerie       (€ 120,9)       € 30,0       (€ 150,9)       € 5,0       € 177,8       (€ 172,8)
                                                 

Trésorerie et équivalents de trésorerie à l’ouverture de la
période

€ 1 280,2 € 1 124,3 € 1 154,3 € 976,5

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la
période

      € 1 159,3       € 1 154,3               € 1 159,3       € 1 154,3        
 

DASSAULT SYSTEMES
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES non-IFRS
RECONCILIATION IFRS – non-IFRS
(données non auditées ; en millions d’euros sauf données par action)

Les données complémentaires non-IFRS présentées dans ce communiqué de presse comportent des limites inhérentes à leur nature. Ces données ne sont basées sur aucun ensemble de normes ou de principes comptables et ne doivent pas être considérées comme un substitut aux éléments comptables en normes IFRS. En outre, les données financières complémentaires non-IFRS du Groupe peuvent ne pas être comparables à d’autres données également intitulées non-IFRS et utilisées par d’autres sociétés. Un certain nombre de limitations spécifiques relatives à ces mesures non-IFRS et les raisons de présenter une information financière en non-IFRS sont détaillées dans le Document de référence pour l’exercice clos le 31 décembre 2011 du Groupe déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 29 mars 2012. Pour pallier cette difficulté d’utilisation, les données financières complémentaires non-IFRS ne doivent pas être lues indépendamment, mais toujours associées aux éléments de comptes consolidés préparés selon les normes IFRS.

 
En millions d’euros à l’exception des données par action et des pourcentages       Trois mois clos le 31 décembre       Variation
     

2012
IFRS

     

Retraitement
(1)

      2012      

2011
IFRS

     

Retraitement
(1)

     

2011
non-IFRS

      IFRS      

Non-IFRS
(2)

Chiffre d’affaires total € 563,5       4,7       € 568,2       € 512,1                   10%       11%
Chiffre d’affaires par activité
Chiffre d’affaires logiciel 510,8 4,7 515,5 462,1 11% 12%
Nouvelles licences 164,6 155,4 6%
Développement de produits 1,3 0,7
Licences périodiques et maintenance 344,9 4,7 349,6 306,0 13% 14%

Part du chiffre d’affaires logiciel récurrent

68% 68% 66%
Prestations de services et autres 52,7 50,0 5%
Chiffre d’affaires logiciel par ligne de produit
Chiffre d’affaires logiciels PLM 407,4 4,7 412,1 371,0 10% 11%
Dont chiffre d’affaires logiciel CATIA 229,2 220,2 4%
Dont chiffre d’affaires logiciel ENOVIA 72,9 70,7 3%
Dont chiffre d’affaires autres logiciels PLM 105,3 4,7 110,0 80,1 31% 37%
Chiffre d’affaires logiciel SOLIDWORKS 103,4 91,1 14%
Chiffre d’affaires par zone géographique
Amériques 152,6 1,4 154,0 135,7 (0,1) 135,6 12% 14%
Europe 265,8 0,9 266,7 251,3 0,1 251,4 6% 6%
Asie       145,1       2,4       147,5       125,1                       16%       18%
Charges opérationnelles totales (€ 406,5) 35,7 (€ 370,8) (€ 376,4) 32,2 (€ 344,2) 8% 8%

Coûts d'attribution gratuite d'actions de performance et de
stock-options

(8,3) 8,3 - (6,0) 6,0 - - -
Coûts d’amortissement des actifs incorporels acquis (25,0) 25,0 - (21,1) 21,1 - - -
Autres produits et charges opérationnels, nets       (2,4)       2,4       -       (5,1)       5,1       -       -       -
Résultat opérationnel € 157,0 40,4 € 197,4 € 135,7 32,2 € 167,9 16% 18%
Marge opérationnelle 27,9% 34,7% 26,5% 32,8%
Produits financiers et autres produits, nets 6,2 0,1 6,3 (5,1) 4,3 (0,8) (222%) (888%)
Charge d’impôt sur le résultat (65,6) (7,9) (73,5) (45,2) (12,9) (58,1) 45% 27%
Intérêts minoritaires (1,8) 0,0 (1,8) (0,7) 0,1 (0,6) 157% 200%
Résultat net part du groupe € 95,8 32,6 € 128,4 € 84,7 23,7 € 108,4 13% 18%
Résultat net dilué par action (3)       € 0,76       0,26       € 1,02       € 0,68       0,19       € 0,87       12%       17%

(1) Dans le tableau de rapprochement ci-dessus, (i) tous les retraitements des données de chiffre d’affaires IFRS correspondent à l’exclusion du traitement comptable des produits constatés d’avance liés aux acquisitions, (ii) tous les retraitements des données de charges opérationnelles IFRS correspondent à l’exclusion de l’amortissement des incorporels acquis, des coûts d’attribution d’actions de performance et de stock options et les charges sociales associées et des autres produits et charges opérationnels, nets, (iii) tous les retraitements des données de produits financiers et autres, net IFRS correspondent à l’exclusion de certains éléments financiers non récurrents, (iv) tous les retraitements des données de résultat net IFRS correspondent à l’impact combiné de ces différents ajustements, plus, en ce qui concerne le résultat net et le résultat net par action, l’impact fiscal des retraitements ci-dessus et certains effets fiscaux non-récurrents en 2012.

 

En millions d'euros

      Trois mois clos le 31 décembre
      2012 IFRS       Retraitement      

2012
non-IFRS

      2011 IFRS       Retraitement      

2011
non-IFRS

Coût des ventes (73,3)       (0,3)       (73,6)       (66,4)       0,2       (66,2)
Frais de recherche et développement (91,2) 1,5 (89,7) (88,6) 2,9 (85,7)
Frais commerciaux (169,8) 2,5 (167,3) (148,2) 1,5 (146,7)
Frais généraux et administratifs (44,8) 4,6 (40,2) (47,0) 1,4 (45,6)

Coûts d'attribution gratuite d'actions de performance et de
stock-options

              8,3                       6,0        

(2) Le pourcentage d’augmentation (diminution) non-IFRS compare les données non-IFRS pour les deux exercices. Dans le cas où les ajustements non-IFRS relatifs à une donnée ne concernent qu’un des deux exercices, l’augmentation (diminution) non-IFRS compare la donnée non-IFRS à la donnée en normes IFRS correspondante.

(3) Sur la base d’une moyenne pondérée de 126,4 millions d’actions diluées pour le T4 2012 et de 124,0 millions d’actions diluées pour le T4 2011.

DASSAULT SYSTEMES
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES non-IFRS
RECONCILIATION IFRS – non-IFRS
(données non auditées ; en millions d’euros sauf données par action)

Les données complémentaires non-IFRS présentées dans ce communiqué de presse comportent des limites inhérentes à leur nature. Ces données ne sont basées sur aucun ensemble de normes ou de principes comptables et ne doivent pas être considérées comme un substitut aux éléments comptables en normes IFRS. En outre, les données financières complémentaires non-IFRS de la Société peuvent ne pas être comparables à d’autres données également intitulées non-IFRS et utilisées par d’autres sociétés. Un certain nombre de limitations spécifiques relatives à ces mesures non-IFRS et les raisons de présenter une information financière en non-IFRS sont détaillées dans le Document de référence pour l’exercice clos le 31 décembre 2011 du Groupe déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 29 mars 2012. Pour pallier cette difficulté d’utilisation, les données financières complémentaires non-IFRS ne doivent pas être lues indépendamment, mais toujours associées aux éléments de comptes consolidés préparés selon les normes IFRS.

 

En millions d’euros à l’exception des
données par action et des pourcentages

      Douze mois clos le 31 décembre       Variation
     

2012
IFRS

     

Retraitement
(1)

     

2012
non-IFRS

     

2011
IFRS

     

Retraitement
(1)

     

2011
non-IFRS

      IFRS      

Non-IFRS
(2)

Chiffre d’affaires total € 2 028,3       10,2       € 2 038,5       € 1 783,0       0,5       € 1 783,5       14%       14%
Chiffre d’affaires par activité
Chiffre d’affaires logiciel 1 843,2 10,2 1 853,4 1 616,9 0,5 1 617,4 14% 15%
Nouvelles licences 532,3 465,0 14%
Développement de produits 6,5 3,8
Licences périodiques et maintenance 1 304,4 10,2 1 314,6 1 148,1 0,5 1 148,6 14% 14%
Part du chiffre d’affaires logiciel récurrent 71% 71% 71% 71%
Prestations de services et autres 185,1 166,1 11%
Chiffre d’affaires logiciel par ligne de produit
Chiffre d’affaires logiciels PLM 1 440,0 10,2 1 450,2 1 275,9 0,5 1 276,4 13% 14%
Dont chiffre d’affaires logiciel CATIA 827,2 762,4 0,5 762,9 8% 8%
Dont chiffre d’affaires logiciel ENOVIA 258,5 229,9 12%
Dont chiffre d’affaires autres logiciels PLM 354,3 10,2 364,5 283,6 25% 29%
Chiffre d’affaires logiciel SOLIDWORKS 403,2 341,0 18%
Chiffre d’affaires par zone géographique
Amériques 564,3 3,0 567,3 488,8 15% 16%
Europe 908,9 2,0 910,9 827,1 0,2 827,3 10% 10%
Asie       555,1       5,2       560,3       467,1       0,3       467,4       19%       20%
Charges opérationnelles totales (€ 1 527,3) 133,1 (€ 1 394,2) (€ 1 355,1) 114,2 (€ 1 240,9) 13% 12%
Coûts d'attribution gratuite d'actions de performance et de stock-options (36,8) 36,8 - (20,7) 20,7 - - -
Coûts d’amortissement des actifs incorporels acquis (93,7) 93,7 - (83,6) 83,6 - - -
Autres produits et charges opérationnels, nets       (2,6)       2,6       -       (9,9)       9,9       -       -       -
Résultat opérationnel € 501,0 143,3 € 644,3 € 427,9 114,7 € 542,6 17% 19%
Marge opérationnelle 24,7% 31,6% 24,0% 30,4%
Produits financiers et autres produits, nets 18,1 (7,4) 10,7 1,1 (2,4) (1,3) 1545% (923%)
Charge d’impôt sur le résultat (180,3) (46,2) (226,5) (138,5) (39,1) (177,6) 30% 28%
Intérêts minoritaires (4,0) 0,0 (4,0) (1,3) (0,3) (1,6) 208% 150%
Résultat net part du groupe € 334,8 89,7 € 424,5 € 289,2 72,9 € 362,1 16% 17%
Résultat net dilué par action (3)       € 2,66       0,71       € 3,37       € 2,33       0,59       € 2,92       14%       15%

(1) Dans le tableau de rapprochement ci-dessus, (i) tous les retraitements des données de chiffre d’affaires IFRS correspondent à l’exclusion du traitement comptable des produits constatés d’avance liés aux acquisitions, (ii) tous les retraitements des données de charges opérationnelles IFRS correspondent à l’exclusion de l’amortissement des incorporels acquis, des coûts d’attribution d’actions de performance et de stock options et les charges sociales associées et des autres produits et charges opérationnels, nets, (iii) tous les retraitements des données de produits financiers et autres, net IFRS correspondent à l’exclusion de certains éléments financiers non récurrents, (iv) tous les retraitements des données de résultat net IFRS correspondent à l’impact combiné de ces différents ajustements, plus, en ce qui concerne le résultat net et le résultat net par action, l’impact fiscal des retraitements ci-dessus et certains effets fiscaux non-récurrents en 2012.

 
En millions d'euros       Douze mois clos le 31 décembre
      2012 IFRS       Retraitement      

2012
non-IFRS

      2011 IFRS       Retraitement      

2011
non-IFRS

Coût des ventes (267,0)       0,6       (266,4)       (249,4)       0,6       (248,8)
Frais de recherche et développement (368,1) 14,2 (353,9) (329,3) 10,1 (319,2)
Frais commerciaux (632,6) 11,0 (621,6) (535,3) 5,5 (529,8)
Frais généraux et administratifs (163,3) 11,0 (152,3) (147,6) 4,5 (143,1)

Coûts d'attribution gratuite d'actions de performance
et de stock-options

              36,8                       20,7        

(2) Le pourcentage d’augmentation (diminution) non-IFRS compare les données non-IFRS pour les deux exercices. Dans le cas où les ajustements non-IFRS relatifs à une donnée ne concernent qu’un des deux exercices, l’augmentation (diminution) non-IFRS compare la donnée non-IFRS à la donnée en normes IFRS correspondante.

(3) Sur la base d’une moyenne pondérée de 125,9 millions d’actions diluées en 2012 et de 124,0 millions d’actions diluées en 2011.

Contacts

Dassault Systèmes
François Bordonado/Beatrix Martinez, 33.1.61.62.69.24
ou
Etats-Unis et Canada :
Michele.Katz@3DS.com
ou
FTI Consulting
Clément Bénétreau/Caroline Guilhaume/Yannick Duvergé, 33.1.47.03.68.10
ou
Jon Snowball, 44.20.7831.3113

Langues du communiqué

Informations sur la société

Dassault Systèmes RSS Dassault Systèmes

BOURSE:DSY

ISIN: FR0000130650