BergaMet: UN « BERGA » BON POUR LE CHOLESTÉROL

LONDRES--()--Et pourtant nous n’associons pas d’emblée les burgers et la bonne santé... un fruit italien appelé bergamote de Calabre pourrait détenir la solution naturelle aux problèmes de cholestérol. Une nouvelle recherche, soumise à la publication dans le International Journal of Cardiology, démontre que ce fruit peut non seulement réduire le « mauvais » cholestérol LDL tout en améliorant le taux de « bon » cholestérol HDL, mais qu’il aide également les patients sous prescription de statines à réduire leur posologie.

« Les résultats sont éloquents. Très peu ont présenté des effets secondaires légers, et il convient de remarquer certaines améliorations cardiaques afférentes, telles qu’une réduction de la rigidité artérielle et des diminutions de l’obésité abdominale »

Cette recherche, menée par l’Université Magna Graecia en Italie, se fonde sur une étude de 2010 qui démontrait les avantages uniques de ce fruit pour aider à abaisser le taux de cholestérol. Dans l’étude prospective contrôlée, en ouvert, à groupes parallèles, menée sur 77 patients1, les effets suivants ont été observés sur le taux de cholestérol :

  • Les patients recevant une dose de 10 mg de rosuvastatine ont présenté une diminution de 42 % de leur taux de cholestérol LDL
  • Les patients recevant une dose de 20 mg de rosuvastatine ont présenté une diminution de 57 % de leur taux de cholestérol LDL
  • Les patients recevant une dose de 1 000 mg d’extrait de bergamote de Calabre ont présenté une diminution de 31 %
  • Les patients recevant une dose de 10 mg de rosuvastatine associée à une dose de 1 000 mg d’extrait de bergamote de Calabre ont présenté une diminution de 52 %

L’étude a montré que lorsqu’il est administré en association avec les statines prescrites, l’extrait de bergamote de Calabre augmente considérablement l’effet positif sur le cholestérol, suggérant l’avantage potentiel de ce nutriment chez les patients intolérants aux statines. Les statines sont les médicaments les plus prescrits au monde, mais elles sont toutefois vivement décriées à cause des effets secondaires qu’elles induisent (ceux-ci surviennent chez environ 20 à 40 % des patients2) et la FDA a récemment fait apposer un nouvel avertissement sur les emballages.

Un précédent essai clinique en double aveugle, contrôlé contre placebo, mené sur 237 patients présentant des taux élevés de cholestérol3, par la même équipe italienne de cardiologie, a révélé les effets incroyables de la bergamote de Calabre. Cet essai a démontré qu’au bout de 30 jours, le cholestérol total avait diminué de 38 %, le « mauvais » cholestérol LDL avait diminué de 39 % et une augmentation incroyable du « bon » cholestérol HDL a été observée - de l’ordre de 41 %. Comparativement, les patients sous statines pourraient seulement présenter une augmentation de l’ordre de 5 à 15 % de leur taux de cholestérol HDL.

La bergamote de Calabre est un fruit au goût amer mais son extrait est disponible sous forme de complément. BergaMet sort aujourd’hui au Royaume-Uni, mais il était disponible depuis 2010 aux antipodes et dans d’autres pays d’Europe, sous forme de complément alimentaire. BergaMet ne présente pas d’interactions avec d’autres médicaments, comme les statines et la warfarine, et a été administré avec succès en clinique par le cardiologue australien Ross Walker (MB, BS (Dist.), FRACP, FCSANZ).

Selon le Dr. Ross Walker, le lancement de ce produit va radicalement modifier le paysage de la santé eu égard à l’utilisation de statines au sein du Royaume-Uni. Voici ce qu’il en dit : « Depuis le lancement de la bergamote de Calabre en Australie, à la fin de l’année 2010, j’ai pu constater des améliorations marquées et constantes chez mes patients, qu’ils suivent ou non un traitement par statines. Environ 600 de mes patients prennent désormais ce complément naturel et ont constaté des réductions de leur cholestérol total, de leur cholestérol LDL, et des augmentations de leur « bon » cholestérol HDL. »

Le Dr. Ross Walker a recommandé BergaMet dans les cas de figure suivants :

1) Pour abaisser le taux de cholestérol chez les patients à faible risque ou les patients intolérants aux statines

2) En association avec des statines pour en améliorer l’efficacité afin de réduire la dose à prescrire et, par là même, les effets secondaires (p. ex. douleurs musculaires, faiblesse, altération cognitive)

« Les résultats sont éloquents. Très peu ont présenté des effets secondaires légers, et il convient de remarquer certaines améliorations cardiaques afférentes, telles qu’une réduction de la rigidité artérielle et des diminutions de l’obésité abdominale », ajoute-t-il.

BergaMet, extrait de bergamote de Calabre, est un complément naturel qui fait son entrée cette semaine sur le marché britannique. BergaMet est utilisé par les experts dans le cadre d’un programme de maintien d’un bon taux de cholestérol. Les personnes qui ont des taux de cholestérol élevés ne doivent pas arrêter leurs prescriptions médicamenteuses, comme les statines ou la warfarine, mais peuvent consulter leur généraliste ou leur cardiologue pour étudier la possibilité d’introduire un complément naturel à leur traitement. Prendre 1 comprimé deux fois par jour avant un repas complet – il est indispensable de prendre BergaMet avant un repas. Toujours lire la notice et prendre le produit conformément aux instructions. BergaMet coûte 42 £ pour un mois de traitement et peut être commandé directement sur http://www.bergamet.co.uk/

- FIN -

Références

  1. Mollace et al, Bergamot Polyphenolic fraction potentiates rosuvastatin-induced effect on LDL-Cholesterol, Lox-1 expression and protein kinase B phosphorilation in patients (Department of pharmacobiological Sciences, University Magna Graecia, Italy) (Date tbc, International Journal of Cardiology, 2013) [Mollace et al, La fraction polyphénolique de la bergamote potentialise l’effet induit par la rosuvastatine sur le cholestérol LDL, l’expression de Lox-1 et la phosphorylation de la protéine kinase B chez les patients (Département des sciences pharmacobiologiques, Université Magna Graecia, Italie) (Date à conf., Journal international de cardiologie, 2013)]
  2. http://www.nhs.uk/news/2012/06june/Pages/statin-pill-tiredness-fatigue-side-effects.aspx et http://www.dailymail.co.uk/health/article-1280040/Statins-The-effects-worse-feared.html
  3. Mollace et al, Hypolipemic and hypoglycaemic activity of bergamoit polyphenols from animal model to human studies (Department of pharmacobiological Sciences, University Magna Graecia, Italy) (2010) [Mollace et al, Activité hypolipémique et hypoglycémique des polyphénols de la bergamote, des modèles animaux aux études sur l’homme (Département des sciences pharmacobiologiques, Université Magna Graecia, Italie) (2010)]

Contacts

Pegasus Public Relations Ltd publié au nom de BergaMet
Elizabeth McAllister
01903 821 550
emcallister@pegasuspr.co.uk
ou
Lara Sutherland
01903 836742
lsutherland@pegasuspr.co.uk

Informations sur la société

BergaMet RSS BergaMet